Camps Chantiers, Mission Humanitaire au Togo / OH2D-TOGO

          | SITES TOURISTIQUES AU TOGO

SITES TOURISTIQUES

Le Château Vial dans la région de Palimé

Le Togo offre une gamme de sites appréciables.

1.
Région maritime

Lomé est renommée sur toute la côte du golfe du Bénin pour ses plages de sable fin, ses promenades ombragées le long du littoral.

- A 30 km de Lomé, dans la petite ville d'Agbodrafo dénommée par les navigateurs portugais Porto-Seguro, le lac Togo offre un magnifique plan d'eau bordé d'une forêt sacrée. Vous pratiquerez la voile, le ski nautique, avant de vous reposer à l'hôtel "LE LAC".

Les rives du Mono
Le Mono, l'un des grands fleuves du Togo, offre d'innombrables curiosités : lavandières du Mono, crocodiles au soleil, sieste d'hippopotames. De Tokpli, village situé sur le Mono, vous accédez à la forêt classée de Togodo où abondent biches, phacochères et singes.

2.
Région des Plateaux

Caractérisée par son climat doux et frais.


Kpalimé et ses environs :

Le pic d'Agou : altitude : 986 mètres. Point culminant du Togo, peut faire l'objet d'une ascension par temps clair.

Dans la vallée se développent l'élevage industriel d'Avétonou, le centre artisanal d'Agou-Nyogbo, et la station agro-industrielle de Tové.

A voir également:
- Les forêts classées de Missahoe, d'Atilakoutsé, de Kpimé.
- Le château Viale et les grottes aux Chauves-souris de Kevuvu.
- Le plateau de Danyi et ses forêts de wawas et d'irokos.
- Les chutes de Kpimé.
- Le monastère de Dzogbegan.

L'Akposso :

Région de plateaux boisés où alternent ça et là les plantations industrielles de café et de cacao, l'akposso est un véritable "grenier " à fruits : avocat, ananas, banane, etc.

La cascade d'Akrowa :

A 11 km de Badou, cette magnifique cascade, haute de 35 m, descend à la verticale d'une source au cheminement souterrain. Son accès pour l'instant est réservé aux plus sportifs car quarante minutes d'escalade sont nécessaires pour se tremper dans ses eaux douées, paraît-il, de précieuses vertus thérapeutiques.


Atakpamé

Ville refuge dans l'antiquité. Atakpamé, bâtie à 500 m d'altitude offre de vastes horizons verdoyants. C'est une ville carrefour dont le marché, qui se tient tous les vendredis, rassemble une foule accourue de tous les coins de l'Akposso et de la plaine. A quelques kilomètres de la ville, on peut voir les ruines de la base allemande de Kamina qui était reliée directement avec Berlin par radio. C'est à Kamina que les Allemands firent leur reddition aux alliés en août 1914.

3.
Région centrale

La réserve de Fazao-Malfacassa, berceau d'espèces animales de tous genres (éléphants, buffles, antilopes, primates et oiseaux), lieu d'association végétale naturelle, d'aisance, d'observation, de safari-photo, de chasse touristique.

Un hôtel magnifique (hôtel Fazao) de 25 chambres doté d'une piscine y accueille les touristes.

Bassar avec le camp Massu (vestige d'époque) et Bandjeli et les hauts fourneaux de Bandjeli qui reste le témoin de l'exploitation traditionnelle du fer sont des sites à visiter à tout prix, sans oublier la rivière de Bapuré (à 64 km de Bassar) avec son crocodile sacré.

De Sokodé à Bafilo :
Le lac des Aigrettes, la faille d'Alédjo: véritable coup de sabre dans la montagne.

Alédjo Kadara : station climatique située à 850 mètres d'altitude offre une vue panoramique sur les monts Alédjo et sur la plaine de Mono.

4.
Région de la Kara

Faille d'AlédjoLe pays Kabyè : venant de Bafilo, le touriste découvre le paysage pittoresque de massifs volcaniques du pays Kabyè. Les Kabyè "paysans de pierres" excellent dans l'art et la culture en terrasse.

Sarakawa : centre historique de l'éveil de la conscience nationale. Sarakawa (15 km de Pya) depuis le 24 janvier 1974, date à laquelle le président Eyadéma sortit indemne d'un criminel accident d'avion, est devenu un lieu de pélerinage et de méditation.

Les monts Défalé : formés de longues chaînes parallèles couvertes de nérés, de baobabs et de palmiers, les monts Défalé touchent le pays Tamberma vers l'Est.

Le pays Tamberma : avec ses "châteaux-forts " construits en terre glaise, sa plaine luxuriante et ses montagnes verdoyantes, le pays Tambema émerveille tout visiteur.

Le parc national et réserve de chasse de la Kéran : tous ces merveilleux sites que vous venez de traverser vous conduisent à Kanté à la découverte du Parc national de la Kéran qui se prolonge jusqu'à la préfecture de l'Oti. Situé à 92 km de Kara, ce site d'une superficie de 163 240 ha aménagé en Parc national (109 240 ha) et en Réserve de chasse (54 000 ha), recèle une potentialité faunique riche et variée : troupeaux d'éléphants, buffles, antilopes, avifaune bien représentée (pintades, francolins, poules de rochers, oiseaux de tous genres), primates, sans oublier les rivières Kéran et Koumongou avec leurs bancs de
poissons.

5.
Région des savanes

Comme son nom l'indique, elle est formée de savanes d'une platitude exceptionnelle, curieusement entrecoupée de monts verdoyants riches en damans de rochers. C'est le domaine par excellence du rônier.

Avant Mango, l'immense plaine alluviale de l'Oti avec ses eaux poissonneuses vous présente, en saison sèche, d'importants
troupeaux de boeufs qui se bousculent à la recherche d'une herbe fraîche. Mais en saison de pluie, cette plaine est transformée
en rizière.

La rivière KoumongouForêt de "La Fosse aux Lions", avec son important troupeau d'éléphants, ses mares naturelles et ses fourrés verdoyants constituent l'un des premiers points de mire touristiques de Dapaong.

A l'Ouest de Dapaong : La Fosse sacrée du Doung : au fond de cette dépression profonde, coule une rivière poissonneuse renfermant des crocodiles, le tout entouré d'une galerie forestière au micro-climat favorable au pique-nique et à la détente.

Vous pouvez visiter aussi "La Fosse sacrée de Tanlona" sur la rivière Karyata à la frontière Ghana-Togo et les magnifiques grottes à greniers et à pigeons des monts de Nano.

A l'Est, réserve de chasse de Mandouri: dans cette vaste plaine arborée, parsemée d'étangs naturels, la très riche réserve de Mandouri, avec ses troupeaux d'antilopes, de buffles, de phacochères, ses pintades et ses canards, est une zone d'attrait touristique remarquable. L'Oti qui la traverse fait l'objet d'une pêche intensive.

Hôtel Le Lac, vu du lac Togo

II - SAISONS TOURISTIQUES

Pratiquement, toutes les saisons sont bonnes pour visiter le Togo. Cependant la meilleure période est celle qui va d'octobre à avril, pendant la saison sèche. La saison des pluies ne constitue pas cependant un handicap pour le touriste, car le soleil est toujours au rendez-vous. En effet, le Togo jouissant d'un été "permanent", offre le bain de soleil, le bain de mer, la cure de montagne à une température toujours comprise entre 24° et 30° Celsius.

 


Tous droits réservés